Aliou Sall doit sauver le soldat Macky Sall

« C’est un piège contre ce dernier, car on s’adresse à une opinion qui privilégie la perception sur la réalité, pour ne pas dire la vérité. C’est ainsi. Nous sommes tous comme ça. » Dixit M. Yakham Codou Mbaye qui est monté au créneau pour défendre son ami M. Aliou Sall. J’admire le courage de ceux et celles qui contre vents et marées défendent leurs amis dans des situations difficiles.
Cette phrase que je cite de son interview résume toute la situation: la communication stratégique est construite autour de la perception et quand celle-ci domine la réalité, vous avezc beau crier votre innocence, le sourd ne verra que vos gesticulations.
Le documentaire de BBC au-delà de l’audimat sénégalais s’est adressé au monde des affaires qui est à 90% anglophone. C’est un secret de polichinelle, et l’État en est conscient, que son impact a été dévastateur sur non seulement l’image du pays mais sur l’agenda national et international du Président de la Republique.
Aucun President de la République au monde ne souhaite démarrer son mandat traînant un scandal aussi lourd et risqué. Que M. Aliou Sall ait perçu dans son contrat 25 000, soit, qu’il ait un bonus de $250.000, so be it. Le fait est qu’aujourd’hui le Sénégal est sur la liste rouge des investisseurs et des institutions bancaires.
Ceux qui sont derrière ce documentaire veulent la peau de Frank Timis et ils l’auront. Aliou Sall est le cadet de leurs soucis. Il faut revisiter l’histoire récente des déboires de M. Cheikh Tidiane Gadio.
S’attaquer à X ou Y n’aura aucun impact au niveau international. L’economie, au-delà des chiffres, est construite aussi sur la perception.
Aujourd’hui c’est pas au President de la république de sauver son frère mais cest tout a fait le contraire: M. Aliou Sall doit sauver le soldat Macky Sall, pour l’intérêt suprême de la Nation.

Doudou Dioufy