APRES LES PROLEGOMENES – Par Lat Soukabé Mbow

Les candidats sont entendus sur des thèmes familiers de leurs discours. Les caravanes sont en branle pour sillonner le pays. Les premiers meetings ont commencé. Une atmosphère de carnaval.

Il faut espérer suivre le groupe des cinq ayant franchi la première étape du parrainage dans une confrontation télévisée pour mesurer leur maitrise des problématiques liées au développement, leurs perceptions des grandes questions sociétales, la connaissance par chacun du programme de l’autre, et, (pourquoi pas ?) pour decouvrir aussi leurs ressources de débatteurs ainsi que leur resilience devant l’adversité.

Une des vertus de ce dialogue sur la communication monologique est d’aider les indécis – nombreux dans cette élection sans les grands partis traditionnels – à arrêter un choix.