Déclaration de Serigne Abdou Samath Mbacke, secrétaire général du Mouvement Africain pour la Rénovation Sociale

Je me nomme SERIGNE ABDOU SAMATH MBACKE fils de Serigne Modou Faty Khary Mbacké ibn Serigne Massamba Mbacké.
Je suis ambassadeur itinérant à la Présidence de la République depuis plus de cinq ans et secrétaire général du parti politique Mouvement Africain pour la Rénovation Sociale (MARS).
J’ai crée le parti politique MARS, il y a plus de 7 ans .C’ est un parti issu d’une formation politique sénégalaise avec une vocation libérale, membre de l’international libéral.
Je faisais partie des fondateurs et acteurs du mouvement M23. Nous avions mené tous les combats ensemble et j’avais même initié et dirigé la prière du Vendredi à la place de l’obélisque.
Après l’élection du président Macky SALL, j’ai pris un an de recul et de réflexion avant de rejoindre le Président Macky qui m’a nommé ambassadeur itinérant depuis plus de cinq ans.
Pour servir mon pays, je l’ai servi fidèlement.
Je sais convaincre l’opinion publique mais à condition que le président Macky SALL ait un bilan défendable. Malheureusement son petit bilan s’arrête à Diamniadio et à corriger le passé de sa famille. En tant qu’homme véridique et indépendant je ne peux pas défendre un bilan qui ne satisfait pas le peuple.
Je pense que le Président Macky SALL n’a pas une bonne vision pour continuer de gouverner le pays.
Par conséquent, après murement réfléchi j’ai décidé avec tout mon parti, militants et talibés de soutenir président Idrissa SECK et sa coalition.
J’ai choisi Idrissa SECK parce qu’il est véridique, constant et a une expérience politique et je compte le soutenir de manière inconditionnelle et sans contre parti.
Je fais appel à tous les responsables politiques, culturels et religieux, vaillants hommes et femmes militants et talibés de venir soutenir le président Idrissa SECK pour se débarrasser du président actuel qui une fois réélu va nous mener dans un futur sombre.
Le danger est imminent et nous allons mener des actions sur le terrain pour mettre le président Idrissa SECK à la tête de ce pays.
Le régime actuel a préfabriqué 54% en faveur du président Macky SALL au premier tour .
Elire le président Macky SALL au premier tour à cette élection c’est conduire le Sénégal au chaos.
Dans cette élection la violence a changé de camp.
Un président qui désavoue les forces de sécurité est un danger public

Serigne Abdou Samath Mbacké,
Secrétaire général du parti Mouvement Africain pour la Rénovation Sociale
M.A.R.S

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *