seul un miracle peut sauver mon pays !

Depuis des mois et des mois, je m’étais donné comme seul rôle de conscientiser sur la mollesse extrême (quasi complaisante) des réactions de l’opposition sénégalaise dans son ensemble face au MACKYAVELISME et au MAATEYISME du président sortant qui s’assoie allègrement sur leurs droits électoraux, et face à la MASCARADE avérée à laquelle nous allons assister le 24 février prochain (malheureusement une observation stricte et lucide de tous les éléments du processus le laisse fortement penser, désolée mais les idiollectuels n’ont pas fait leur travail en amont).

A une semaine du scrutin démoNcratique, je salue le peuple Sénégalais qui ne désarme pas, mais je dis encore et encore, que partout en Afrique, on laisse prospérer ces crises dites POST-ÉLECTORALES et de cela YEN A MARRE ! Agissons beaucoup plus en amont !

A présent, puisse que le sort en est jeté, je voudrais dire ici, que le programme de Sonko est le meilleur, les autres n’en ont pas ou peu (se contentant de rabâcher des promesses convenues mille fois entendues) et que son programme est plus innovant encore faudrait-il qu’il puisse vraiment l’appliquer une fois élu ! Le fameux réalisme une fois aux affaires a déjà fait des ravages partout !

Je l’ai beaucoup soutenu lors de sa radiation et je suis même intervenue à sa conférence de presse et lui ai tenu un discours admiratif et fraternel, et depuis nous nous sommes souvent croisés dans des manifestations citoyennes et échangé quelques mots d’estime réciproque… Donc plutôt un bon à priori pour lui !

Par contre, je me méfie des messies notamment politiques, par exemple nous avons bien tous vu, l’espoir phénoménal suscité par un Obama et ce qu’il s’en est suivi…

Alors permettez moi, d’accompagner ces compliments envers Sonko, de quelques réserves bien senties :

1) Je ne comprends pas que face à un fléau aussi visible et nuisible que les enfants mendiants talibés, il n’y ait aucune ligne sur eux dans son livre programme #Solutions… Merci à ceux qui savent de m’éclairer sur ce point… FRILOSITÉ ?

2) Je suis foncièrement déçue qu’il parle de généraliser l’enseignement de la langue arabe, qui est déjà pas mal enseignée, nos langues africaines doivent d’urgence être enseignées, tous sont d’accord sur cette nécessité impérieuse, on va pas encore et encore, élargir l’apprentissage des langues étrangères chez nous ! Et cela seul prouve, qu’il ne peut pas avoir l’étiquette panafricaniste, désolée !
3) Sonko n’est pas un militant panafricain, ce que j’appelle panafricain c’est de militer de manière durable et visible sur ce point précis depuis des années, d’ailleurs, lors de la bataille sur le franc CFA toute l’année 2017, il me semble qu’on ne l’a pas entendu, je peux me tromper, même pas quand Kemi Seba a brûlé le billet, s’est retrouvé en prison, en procès et ensuite déporté comme un vulgaire paquet vers la France, quasiment tout le monde l’a soutenu, même ceux qui détestaient Kemi se sont exprimés sur cette injustice… FRILOSITÉ ? Sonko est plus connu pour son militantisme pour la transparence financière et la bonne gouvernance. Cela n’enlève en rien son mérite d’avoir repris des revendications panafricaines dans son programme, notamment la sortie du CFA, et j’apprécie cela !

4) Lors de l’affaire Ouleye Mané, je n’avais pas apprécié son refus de condamnation de son emprisonnement injuste, sans rien savoir de ces soi-disant photomontages que personne n’avait jamais vues et il l’avait enfoncée plutôt en lui demandant de demander pardon à Macky ! FRILOSITÉ ? Et je m’étais demandé à ce moment là, qui étaient ses conseillers ?

Je vais m’arrêter là…

Ma conclusion, c’est qu’il a du courage sur certains domaines et de la frilosité (ou trop de prudence si vous préférez) sur d’autres !

Désormais, les Sénégalais doivent être lucides face aux hommes qui veulent les gouverner, il n’est pas un messie…Désolée !

Ceci étant dit car qui aime bien châtie bien, à mon humble avis, il est au dessus du lot par sa jeunesse, sa volonté de transparence et de rupture, et parce qu’il est vraiment issu du « peuple » et non de oligarchie sénégalaise !

Idrissa Seck même s’il a certaines qualités, est un recyclage libéral, un rabâchage, un éternel retour vers les causes des problèmes connus sous Wade, sous Macky car c’est la même école, la même écurie, le même entourage, les mêmes oligarques et nous assisterons certainement aux mêmes transhumances néfastes après son élection, lui-même ayant des casseroles financières non élucidées… Même environnement malsain de gens qui veulent profiter du système avec déjà leurs habitudes bien ancrées en la matière ! Chassez le naturel et il reviendra au galop !

Voilà, à ce stade, j’invoque la Lumière Divine car seul un miracle peut sauver mon pays !

Mame Hulo Guillabert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *