Caster Semenya conteste la décision sur la testostérone

Le coureur sud-africain, Caster Semenya, conteste les projets controversés visant à limiter les niveaux génétiquement élevés de testostérone chez certaines athlètes féminines, ce qui leur conférerait un avantage indu en termes de performance.

L’association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF), l’organe directeur international de ce sport, souhaite rendre les courses plus équitables en obligeant les athlètes hyperandrogènes à prendre des médicaments pour diminuer leur niveau d’hormones masculines six mois avant la compétition.

Les avocats de Semenya vont faire valoir à Lausanne, en Suisse, que cela serait discriminatoire et que la condition génétique du champion du monde et champion olympique devrait plutôt être célébrée.

Les universitaires ont mis en doute la science derrière les plans de l’IAAF.

Semenya a dominé le 800 m au cours des dix dernières années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *