Élections au Nigeria: le pays “peut faire mieux”

Les observateurs électoraux du Commonwealth ont souligné la violence électorale et les pertes en vies humaines enregistrées lors de l’élection présidentielle de samedi, affirmant que “le Nigéria peut faire mieux”.

“La violence n’a pas sa place dans une démocratie moderne”, ajoutent les observateurs dans leur rapport intermédiaire.

Plusieurs incidents ont été signalés, mais le Commonwealth ne fait pas de bilan.

Les observateurs ont également noté plusieurs problèmes logistiques, notamment la livraison tardive du matériel électoral, le mauvais fonctionnement du matériel et les mauvaises communications des responsables électoraux au sujet des changements d’horaire des votes à certains endroits.

Mais ils ont ajouté que “malgré les difficultés … la plupart des Nigérians ont eu l’occasion d’exprimer leur volonté et d’exercer leur droit de vote”.

Outils de partage d’articles