Le célèbre écrivain ivoirien Bernard Dadié vient de nous quitter

Le célèbre écrivain ivoirien Bernard Dadié vient de nous quitter

Bernard Blinlin Dadié ( Bernard Binlin Dadié (10 janvier 1916 à Assinie ( Côte d’Ivoire)
Auteur prolifique, Dadié a écrit des nouvelles, des romans, de la poésie, du théâtre et des essais.
Sa poésie est militante :

« Je vous remercie mon Dieu de m’avoir créé Noir
Le blanc est une couleur de circonstance
Le noir, la couleur de tous les jours
Et je porte le Monde depuis l’aube des temps
Et mon rire sur le Monde, dans la nuit, crée le Jour! »

Bibliographie :

A- Chroniques
1933 : Les Villes.
1959 : Un Nègre à Paris.
1956 : Patron de New York, (Grand prix littéraire d’Afrique noire.)
1968 : La Ville où nul ne meurt.
B- Théâtre
1936 : Assémien Déhylé, roi du Sanwi.
1970 : Les voix dans le vent.
1970 : Monsieur Thôgô-Gnini.
1973 : Papassidi maître escroc.
1979 : Mhoi ceul.
1995 : Béatrice du Congo.
C. Nouvelles
1954 : Légendes Africaines.
1955 : Le Pagne noir.
1980 : Commandant Taureault et ses nègres.
1980 : Les Jambes du fils de Dieu.
D- Poésie
1950 : Afrique debout.
1956 : La Ronde des jours.
1956[19] : Je vous remercie mon Dieu, (tirés du recueil la Ronde des jours[19])
1956[20] : Les lignes de nos mains, (tirés du recueil la Ronde des jours édition Pierre Seghers).
E- Biographies
1952 : Climbié.
1974 : Carnets de prison (1949-1950).