SERIGNE TOUBA ET LE CAFE !

“Pendant qu’il était en déportation au Gabon, des chefs de l’armee coloniale étaient venus voir Serigne Touba afin de s’entretenir avec lui. C’est ainsi qu’ils disent à Serigne Touba : nous sommes venus pour te presenter les excuses de la France , car nous sommes convaincus que tu n’as rien fait de ce que l’on t’accusait. Nous reconnaissons que nous avons tort de t’avoir déporté ici. A cet effet, nous comptons organiser une fête dans le but de t’honorer.
Et Serigne Touba répondit : c’est bien ! J’ai bien entendu. Alors, ils demandérent à Serigne Touba : que voudras tu que l’on te serve le jour de la fête ? Et Serigne Touba de répondre : une tasse de café me suffira !

C’est ainsi qu’ils s’activerent à la preparation de la fête. Et le jour de la fête, quand ils ont fini de preparer le cafe, ils rajouterent dedans un poison violent et efficace qui peut tuer en une minute. Et Dieu par Sa grâce dit à Serigne Touba : Je t’informe qu’ils ont mis du poison dans le café qu’ils vont te servir. Et par ailleurs, je t’informe aussi que J’ai mis dans ce café tout ce que tu cherches en termes de grâces, de faveurs et de trésors. Et c’est valable pour tous ceux qui sont affiliés à toi. Et Serigne Touba a bu le café !”

( L’arbre de Touba, Serigne Aladji Mbacke, transcription M. Moustapha Diop)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *