Maad a Sinig Wagane koumba Sandiane

Wagane eut, selon la tradition, un règne extraordinairement long, à savoir de cent ans (1534-1634) . Wagane était le fils de Biram Diakher Faye, lui-même fils de Wagane Tening Diome et de la princesse Koumba Sandiane Faye. Il naquit à Mbane. À cause de la durée exceptionnelle de son règne, on a pris l’habitude de souhaiter aux nouveaux rois couronnés dans le Sine la même pérennité et de leur dire : « Que tes années soient aussi nombreuses que celles de Wagane, et qu’elles les dépassent même ! » Wagane eut un conflit avec un de ses neveux, Waldiodio, qui lui succédera sur le trône. Waldiodio, fils de Makodou Ndiaye, du Saloum, et de Gnilane Faye, était impatient de prendre la couronne de Sine. Un jour, il vint voir son oncle ; en le saluant, il tira sur lui, mais le manqua. Wagane le salua à son tour après s’être emparé d’un fusil, et lui répondit par un coup de fusil. Les troupes des deux hommes commencèrent alors à s’affronter. Le combat dura toute une journée, sans connaître d’issue décisive. Waldiodio abandonna la bataille et s’en retourna à Ngalagne Mbouloub, près de Ndiol, et y fonda un village.

Sous le règne de Wagane, un futur Damel du Kayor, Birima Fatma Thioub, vint chercher refuge dans le Sine après avoir été expulsé par le Damel régnant. Il put s’installer à Ndiob, avec sa suite, auprès de Sandigué Ndiob Latgrang Guigneba Ndiaye. Après qu’il y eut victorieusement repoussé une attaque des guerriers de Damel, Wagane le pria de continuer son chemin pour préserver la paix dans le Sine. C’est ainsi que Biraima Fatma Thioub alla s’installer dans le Saloum où il épousa une princesse, la fille du roi du Saloum.

Wagane releva Sandigué Latgrang Guigneba de ses fonctions au début d’un hivernage et décida de le remplacer par Ndioul Sengane Faye. Cependant, après cette décision, Latgrang ne voulut pas quitter Ndiob, car il avait déjà semé ses champs ; il demanda de rester jusqu’à la fin de l’hivernage, ce qui lui fut accordé. En fait, il se rendit à Diokoul (Saloum) pour y préparer la guerre. Il vint construire un tata au village de Ndangane, près de Diaoulé, et s’y établit avec ses guerriers. À partir de son campement, il commença à ravager le pays en enlevant surtout le bétail. Le roi, averti de ces méfaits, prévint Sandigué Ndioul Sengane Faye, originaire de Ndagane, au sujet de l’installation de Latgrang dans son village natal. Ndioul vint attaquer Latgrang à Ndagane. Latgrang fut victorieux et repoussa les troupes du roi jusqu’à Diakhâo Mak où le jeune frère de Ndioul, Laba, fut tué. À ce moment, les diaraf et les farba intervinrent auprès de Wagane pour qu’il fasse la paix avec Latgrang en lui redonnant le commandement de Ndiob. C’est ce que fit le roi, mettant ainsi fin au premier conflit qui opposa dans le Sine les rois aux princes .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *