Le président du Nigeria, suspendu, comparaît devant un tribunal

Le juge en chef du Nigeria, Walter Onnoghen, suspendu, a comparu devant le tribunal aujourd’hui pour la prochaine étape de son procès.

Le président du tribunal suprême a été suspendu et son remplaçant a été nommé par le Président Muhammadu Buhari avant les élections du mois dernier, accusant le requérant de ne pas avoir pleinement déclaré ses biens personnels avant son entrée en fonction.

Le juge Onnoghen est arrivé aujourd’hui plus d’une heure plus tôt pour son audience devant le tribunal du code de déontologie, qui a ensuite procédé à l’examen de ses comptes bancaires.

Lors d’une comparution précédente, il avait plaidé non coupable sur les six chefs d’accusation de non-déclaration d’actifs qui avaient été portés contre lui par le gouvernement.

L’action a été largement perçue comme une motivation politique et a suscité un tollé général.

M. Buhari a remporté les élections présidentielles, mais le résultat est maintenant contesté par les principaux candidats de l’opposition devant les tribunaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *