LE REGIME BARBARE DE LA PLUME !

Vu la Une d’aujourd’hui du quotidien l’observateur , il y a lieu de se demander si le code de l’honneur subsiste encore dans le milieu journalistique. Qui veut bien comprendre cette façon de faire du journalisme ? Qui peut m’expliquer les codes, les normes d’un tel quotidien ou d’une telle plume ? Et surgit encore une autre question : celle de savoir comment en est-on arrivé là ? Quelle est cette façon de jeter en pature la vie des gens sur la place publique ? Le journalisme c’est d’informer ou de dénigrer ?

Il n’est plus honteux de mentir, de diffamer , d’injurier, etc et le code l’honneur semble ceder le pas au code de la mesquinerie et de l’humiliation. A mesure que s’eclipse le code de l’honneur dans le milieu de la presse, la mesquinerie, l’imposture s’affirment comme les ideaux premiers d’un milieu qui devait être exemplaire. Lorsqu’il n’y a plus aucun code moral à trangresser, il ne reste que la fuite en avant, la spirale jusqu’au-boutiste, le raffinement du détail pour le détail, l’hyperréalisme de la violence verbale, n’ayant pour objectif que la sidération et la sensation instantanées.

Mouhammadou Moustapha Diop

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *