L’ancien président gambien a volé 1 milliard de dollars, selon un rapport

L’ancien président gambien Yahya Jammeh “a orchestré le détournement de près de 1 milliard de dollars de fonds publics”, selon un rapport du Projet de signalement du crime organisé et de la corruption (OCCRP).

M. Jammeh, actuellement en exil en Guinée équatoriale, n’a pas répondu à ces accusations, a indiqué le COCRP.

L’équipe de journalistes d’investigation a examiné des milliers de documents issus des 22 années de règne de M. Jammeh, qui ont pris fin en 2017 après la défaite du challenger présidentiel peu connu, Adama Barrow, au scrutin.

Le ministre gambien de la Justice, Abubacarr Tambadou, avait déjà accusé M. Jammeh d’avoir illégalement retiré 50 millions de dollars de fonds publics sur une période de 10 ans.

Mais le PECRP dit que le chiffre total est beaucoup plus élevé.

L’un des journalistes impliqués, Mark Anderson, s’est entretenu avec James Copnall de BBC Newsday au sujet des conclusions:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *