Le Tchad rejette l’offre de restauration des médias sociaux

WhatsApp, Facebook, Twitter et d’autres sites de médias sociaux sont interdits depuis un an. Légende de l’image: WhatsApp, Facebook, Twitter et d’autres sites de médias sociaux sont interdits depuis un an.
Une cour d’appel au Tchad a rejeté une affaire introduite par des avocats pour avoir rétabli l’accès aux sites de médias sociaux.

Les sites ont été bloqués il y a exactement un an à la suite d’une conférence nationale qui a recommandé des modifications à la constitution afin de permettre au président Idriss Déby de rester au pouvoir jusqu’en 2033.

Les critiques avaient utilisé les médias sociaux pour organiser des manifestations anti-gouvernementales.

Les sites qui ont été bloqués incluent Facebook, Twitter et WhatsApp.

Le gouvernement a déclaré que l’interdiction avait été imposée pour des raisons de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *