Semenya est une menace pour le sport féminin?

Caster Semenya, champion olympique au 800m, affirme que l’affirmation de Lord Coe selon laquelle une “classification par sexe” est nécessaire pour protéger le sport féminin a “ouvert de vieilles blessures”.

Coe est président de l’instance dirigeante mondiale de l’athlétisme, l’Association internationale des fédérations d’athlétisme.

Semenya, 28 ans, conteste l’IAAF pour tenter de limiter les niveaux de testostérone chez les coureuses.

Le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies a qualifié ces plans “d’inutiles, d’humiliants et de préjudiciables”.

Coe, qui a remporté deux titres olympiques au 1500 m et est à la tête de l’IAAF depuis 2015, a déclaré le week-end dernier au quotidien australien Daily Telegraph: “La raison pour laquelle nous avons classé les hommes et les femmes est parce que si vous ne le faites pas, aucune femme ne remportera jamais un autre titre ou un autre. médaille ou battre un autre record dans notre sport “.

Dans une déclaration de ses avocats, Semenya (Afrique du Sud), qui a remporté l’or aux Jeux olympiques de Londres 2012 et de Rio 2016, a déclaré: “Les cicatrices que Mme Semenya a développées au cours de la dernière décennie sont profondes.

“M. Coe a tort de penser que Semenya est une menace pour le sport féminin.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *