Décès d’une mère kenyane de quintuplés

Une femme kenyane qui a donné naissance à des quintuplés il y a environ un mois est décédée.

Certains aînés de sa communauté ethnique avaient ordonné à Everline Namukhula de tuer trois des cinq nouveau-nés, qui étaient un “malheur”, mais elle ne l’a pas fait, rapporte le journal privé du Kenya, le Daily Nation.

Le journal indique que les bébés nourris au lait maternel exprimé par leur mère avec des cuillères et des tasses étant donné que Mme Namukhula ne souhaitait pas les allaiter parce que les quintuplées culturelles sont considérées comme un “mauvais présage”.

Selon le Daily Nation, deux des bébés de Mme Namukhula sont décédés plus tôt au cours de traitements médicaux à l’hôpital.

Le journal affirme que la jeune femme de 28 ans s’était plainte de douleurs à la poitrine et de maux de tête persistants samedi et des médecins ont déclaré qu’elle était décédée dimanche d’une embolie plumonaire, qui fait référence à un caillot de sang bloquant un vaisseau sanguin dans ses poumons.

Mme Namukhula laisse quatre autres enfants et son mari.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *