Des gaz lacrymogènes tirés sur des manifestants soudanais

Les forces de sécurité soudanaises ont utilisé des gaz lacrymogènes et des grenades assourdissantes pour tenter de disperser les manifestants qui réclamaient la démission du président Omar al-Bashir.

Ils ont emménagé la deuxième nuit du sit-in de masse devant le siège de l’armée à Khartoum.

Selon des témoins, des soldats sont intervenus pour protéger les manifestants, confrontant les forces de sécurité et les faisant se retirer.

Des manifestants auraient également trouvé refuge à l’intérieur du quartier général de la marine soudanaise.

Les manifestants ont exhorté les forces armées soudanaises à se joindre à leur campagne pour renverser le président Bashir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *