Le Nigeria ordonne aux étrangers de quitter les zones minières

Le gouvernement nigérian a ordonné aux étrangers de quitter les sites miniers dans le nord-ouest de l’état de Zamfara dans les 48 heures, leur reprochant une recrudescence du banditisme et des enlèvements.

Il a également annoncé la suspension immédiate des activités minières à Zamfara et dans d’autres États touchés, avertissant que les exploitants miniers qui ne respecteraient pas l’ordre verraient leur licence révoquée.

Dans une série de tweets, le bureau du président Muhammadu Buhari a déclaré que les rapports de renseignements avaient “clairement établi un lien fort et flagrant entre les activités de bandits armés et de mineurs illégaux” à Zamfara.

“Tous les étrangers opérant dans les mines doivent fermer et partir dans les 48 heures”, ajoute le texte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *