David Beckham parle le swahili et le yoruba

L’ancien footballeur anglais David Beckham n’est pas connu pour ses talents de polyglotte, mais il dirige une nouvelle campagne antipaludique dans laquelle il semble parler neuf langues.

Dans un court métrage, il parle de la lutte contre le paludisme et, à travers la caméra et la technologie informatique, semble parler le swahili, le kinyarwanda, l’arabe et le yoruba, entre autres langues.

Ses lèvres et son visage vont dans le bon sens, mais les voix que vous entendez appartiennent aux survivants du paludisme.

Les organisateurs espèrent que les gens du monde entier se connecteront et ajouteront leur voix.

La “pétition vocale” qui en résulte, comme ils l’appellent, servira à faire pression sur les dirigeants mondiaux alors qu’ils se préparent à prendre des décisions concernant le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *