L’ONG JAMRA SOUTIENT SAËR KÉBÉ !

APRÉS quatre (4) ans d’emprisonnement sans jugement, #Saër_Kébé a enfin été traduit, mercredi 27 mars dernier, devant la Chambre criminelle, qui a statué sur le dossier de ce brillant élève de terminal S2, qui croupit toujours à la Maison d’Arrêt de Cap-Manuel, pour des faits présumés “d’apologie du terrorisme” visés par l’article 279-6 du Code pénal.

LES AVOCATS de la défense ont pu démontrer, devant le ministère public, que pour que l’infraction “d’apologie du terrorisme” soit établie il faut que ces trois conditions soient réunies: la Glorification, la Valorisation et la Justification.

OR, il n’y a pas eu de commission d’actes terroristes, préalablement aux commentaires que Saër avait postés sur Facebook, et qui lui valent aujourd’hui d’être pénalement poursuivi. Même si son acte est moralement répréhensible, il ne peut être considéré comme délictuel, encore moins criminel.

DÉLIBÉRÉ: ce mercredi 10 avril 2019. Qu’Allah accorde Son Bienveillant Soutien à ce jeune prodige du Lycée Demba Diop de Mbour, qui n’avait que 19 ans et 4 mois au moment de son arrestation.

Mame Makhtar Gueye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *