L’Olympiade éthiopienne accepte enfin les prix

La coureuse éthiopienne Feyisa Lelisa a finalement accepté le prix de 17 000 $ (13 000 £) offert par le gouvernement pour avoir remporté une médaille d’argent aux Jeux olympiques de Rio 2016.

Feyisa a refusé de retourner en Ethiopie pour accepter l’argent du gouvernement du Premier ministre d’alors, Hailemariam Desalegn, affirmant qu’il craignait pour sa vie. Il est allé du Brésil aux États-Unis, où il a obtenu l’asile.

Il est devenu célèbre pour avoir franchi la ligne de front à Rio les bras levés – un symbole pour protester contre la répression brutale de la police sur les Oromo, en Ethiopie.

Feyisa a accepté le prix en espèces lors d’une cérémonie à Addis-Abeba, dans la capitale, mardi, serrant la main, souriant largement et prenant des photos avec le Premier ministre Abiy Ahmed et Sahle-Work Zewde, la première femme présidente éthiopienne.

Dans une interview accordée à BBC Afaan Oromoo, Feyisa a déclaré: «Nous sommes allés sur scène ensemble pour célébrer cet exploit.

“Je suis très heureux, pas à cause des gains. Je suis heureux parce que je constate que ma lutte a porté ses fruits dans le pays.”

M. Abiy a introduit des réformes radicales depuis son entrée en fonction en avril 2018.

Feyisa est retournée en Éthiopie environ six mois plus tard. Il n’a pas participé aux compétitions internationales depuis lors, affirmant qu’il était malade et qu’il avait du mal à s’acclimater.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *