Incendie de Notre-Dame : “la piste accidentelle est privilégiée”, confirme le procureur de la République de Paris

Firefighters douse flames rising from the roof at Notre-Dame Cathedral in Paris on April 15, 2019. A fire broke out at the landmark Notre-Dame Cathedral in central Paris, potentially involving renovation works being carried out at the site, the fire service said. / AFP / Bertrand GUAY

Au lendemain de l’incendie qui a ravagé la cathédrale de Notre-Dame de Paris, le procureur de la République de Paris a confirmé que la “piste accidentelle était privilégiée” dans l’enquête ouverte après le sinistre, mardi 16 avril.

Par ailleurs, les pompiers de Paris ont annoncé que deux policiers et un pompier avaient été “légèrement blessés” dans l’intervention. L’AP-HP a précisé, mardi, que la cellule d’urgence médico-psychologique de Paris, activée dans la soirée, avait déjà pris en charge une quarantaine de personnes. Suivez cette journée dans notre direct.

“L’ensemble du feu est éteint.”

“La phase est désormais à l’expertise”, ont affirmé les pompiers de Paris. Si la flèche s’est effondrée et la toiture a été détruite, la structure de la cathédrale a été sauvée et les principales œuvres d’art ont été sauvegardées.

Une collecte nationale est lancée.

La Fondation du patrimoine a ouvert une “collecte nationale” pour la reconstruction de Notre-Dame. Le groupe LVMH et la famille Arnault ont promis, mardi, un “don” de 200 millions d’euros pour ce chantier. La famille Pinault a annoncé dès lundi soir qu’elle allait débloquer 100 millions d’euros. La région Ile-de-France va, elle, verser 10 millions d’euros d’aide d’urgence. La maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé une contribution à hauteur de 50 millions d’euros de la Ville.

Des décennies de travaux ?

Le directeur de la Fondation de l’Œuvre Notre-Dame, qui veille depuis près de 800 ans sur la cathédrale de Strasbourg, a estimé que le chantier allait durer “des décennies”. “Ce qui sera déterminant, ce sont les sources diverses de documentation, les copies qui permettront aux architectes et aux entreprises de reconstituer au plus près l’état actuel.”

Une enquête est ouverte.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour “destruction involontaire par incendie”. Les enquêteurs ont commencé, lundi soir, à entendre les ouvriers du chantier.

La campagne des européennes au ralenti.

La tête de liste de la majorité présidentielle, Nathalie Loiseau, a annoncé, mardi, la suspension de sa campagne “jusqu’à nouvel ordre”. Dès lundi soir, Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France, avait lui aussi décidé de “suspendre” sa campagne. Et Laurent Wauquiez, le président des Républicains, avait annulé le meeting qu’il devait tenir mardi à Nîmes pour le lancement officiel de la campagne de son parti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *