Général Lamine Cissé : Un parcours hors du commun

Général Lamine Cissé, ancien ministre de l’Intérieur sous Abdou Diouf, est décédé ce vendredi à l’hôpital Principal des suites d’une maladie.
Les Sénégalais retiendront surtout de lui, qu’il a été le premier militaire au pays à occuper le poste stratégique de ministre de l’Intérieur, en 1997.

Il a organisé les élections législatives de mai 98 et surtout l’élection présidentielle de février et mars 2000 (deux tours), à la suite de laquelle l’alternance politique est intervenue au Sénégal, sans effusion de sang. C’était donc un homme de consensus, un républicain.

Né à Sokone en 1939, le général Lamine Cissé a eu un parcours exceptionnel. Il est un officier sénégalais ayant exercé les fonctions de Chef d’état-major général des armées (Cemga). Ancien directeur de l’École Polytechnique de Thiès entre 1984 et 1987, il a été également le chef du Bureau des Nations unies en Afrique de l’Ouest.

Sorti de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr Coëtquidan en France en 1963, il est de la même promotion que le Général Mouhamadou Lamine Keita, ancien Cemga.

Le général Cissé est diplômé de l’Université de la défense nationale de Washington. Il a été admis en 1992 dans le Hall of Fame.

Il est aussi diplômé du Centre des hautes études en défense nationale de Paris et de l’École d’État-major de Fort Leavenworth College, à Kansas City dont il a été le premier breveté Sénégalais. Il a également suivi des cours à l’Université de Rennes, en France.

Il a commencé sa carrière professionnelle comme commandant d’Unité en 1964.

Jeune officier, Il a été aide de camp du ministre des Forces Armées Amadou Karim Gaye.

Général Lamine Cissé nous quitte à l’âge de 80 ans. Repose en paix mon général !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *