Les lébous viennent d’Egypte ?

les lébous étaient à l’origine principalement des pêcheurs, ils sont devenus de grands propriétaires terriens, notamment sur la presqu’île du Cap-Vert où ils sont majoritairement concentrés.

A cause de leur langue, on a pris l’habitude de les considérer comme des wolofs, bien qu’ils constituent un groupe ethnique distinct. Ils étaient déjà sur place avant l’arrivée des colons, mais ils n’étaient pas les premiers. Selon le Pr Cheikh Anta Diop, très contesté au demeurant, ils seraient originaires d’Afrique du nord, entre la Libye et l’Egypte et parvenus jusqu’au Cap-Vert à la recherche d’une « terre promise ». Le vocable « Lybie » proviendrait d’ailleurs du mot « lébou ».

A leur arrivée, ils trouvèrent sur place des socés (Mandingues), qu’ils poussèrent à se retirer jusqu’en Gambie. Il est intéressant de constater que l’ethnie lébou se compose de 12 lignées déterminées par l’ascendance matrilinéaire et nommées les waneer, les youkab, les your, les khagane, les ai, les diassirator, les deunguagne, les beigne, les dorobé, les khonkhabop, les dindire, les soumbar. Ces 12 lignées n’ont rien à voir avec les 12 pénc dont nous avons parlé hier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *