De Mame Thierno , l’on retient beaucoup de choses qui meritent d’etre dites et redites et à confirmer pour toujours. Mame Thierno fut un courageux hors pair, un sincere musulman , un homme digne haut de gamme, un brillant lettre, un mouride (sadekh) emblematique pour un mouride prototype. Et si l’on veut savoir qui est Mame Thierno, il faut juste regarder son parcours et ecouter ou lire les temoignages de Serigne Touba sur et ceux de ses contemporains.

Serigne Touba nous fournit le portait de cet homme , de cet grand homme sincere, courageux et sage. Ce sont autant de temoignages qui le tenaient comme l’exemple fini du courage, de l’honnetete et du mérite et de la dignite. Son comportement, ses actions pulverisent les records que l’histoire nous renseigne entre terme de postures. Et sa fidelite sur Serigne Touba temoigne de son amour sur lui. Son amour envers Serigne Touba n’etait pas des mots ou un discours. Le sien fut celui d’un homme sincere.

Intellectuel extraordinaire, travailleur hors pair, educateur hors norme, Mame Thierno etait dote en meme temps d’une intelligence remarquable, une energie federatrice tout en etant un ambitieux et un talentueux hors classe. Durant tout son vecu sur terre et de son compagnonnage avec Serigne Touba , il fut irreprochable et n’etait partisan de rien si c’est l’islam pur et originel. Il a chemine vers Dieu en traversant les epreuves avec tout le recueillement et l’humilite necessaire. C’est un homme que le bas monde n’a jamais seduit et qui ne s’est jamais satisfait de son ame. Il fut un modele authentique sur l’islam, l’amour au Prophete et sur le service de Serigne Touba. Voila un homme digne de confiance !

La justice de Mame Thierno ne consistait pas un art qu’il aurait invente , une philosophie ou une politique sociale qu’il aurait elaboree, mais elle etait l’ombre de ce que fait fructifier l’islam dans l’ame des mourides , du fait qu’il eveille sa conscience au regard que Dieu porte sur eux. Et sa doctrine n’etait que sa foi base sur le Coran et la Sunna. Si tu demandes qui etait Mame Thierno, alors je te dis qu’il etait le boussole au moment de la pure obscurite. C’est lui qui a lu, compris, commente et examine Serigne Touba. Mame Thierno, etait l’etre pratique, l’exemple fini d’un disciple de Serigne Touba!

Mouhammadou Moustapha Diop

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *