Des gorilles posent pour un selfie avec l’unité anti-braconnage de la RD Congo

Deux gorilles ont été photographiés posant pour un selfie détendu avec les rangers qui les ont sauvés alors qu’ils étaient bébés.

L’image a été prise dans un orphelinat de gorilles du parc national des Virunga, en RD du Congo, où les animaux ont été élevés après que des braconniers aient tué leurs parents. Le directeur adjoint du parc a déclaré à BBC Newsday qu’ils avaient appris à imiter leurs aidants, qui s’en occupaient depuis leur découverte.

Les gorilles, a-t-il ajouté, considèrent les rangers comme leurs parents.

Innocent Mburanumwe, directeur adjoint de Virunga, a déclaré à la BBC que les mères des gorilles avaient toutes deux été tuées en juillet 2007. Les gorilles n’avaient que deux et quatre mois à l’époque. Peu de temps après, ils ont été retrouvés et emmenés au sanctuaire de Senkwekwe à Virunga, où ils vivent depuis.

Parce qu’ils ont grandi avec les rangers qui les ont sauvés, M. Mburanumwe a ajouté “qu’ils imitent les humains” – et se tenir debout sur deux jambes est leur façon “d’apprendre à être des êtres humains”.

Mais cela “ne se produit pas normalement”, a-t-il déclaré.

“J’ai été très surpris de le voir … c’est donc très drôle. C’est très curieux de voir comment un gorille peut imiter un humain et se lever.”

Cependant, être un garde forestier n’est pas toujours amusant, c’est surtout un travail dangereux. L’année dernière, cinq gardes ont été tués dans le parc national des Virunga lors d’une embuscade tendue par des rebelles présumés. Plus de 130 gardes du parc ont été tués à Virunga depuis 1996. L’est de la RD Congo est embourbé dans un conflit entre le gouvernement et divers groupes armés. Certains de ces groupes armés sont basés dans le parc, où ils braconnent souvent des animaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *