Des inondations font 32 morts en Afrique du Sud

Des responsables ont déclaré que des glissements de terrain et des inondations provoqués par des pluies torrentielles avaient tué 32 personnes à Durban et dans la province du KwaZulu-Natal au sens large, avec un nombre de morts croissant.

Parmi les victimes, il y avait un bébé de six mois.

Des dizaines de personnes ont été conduites à l’hôpital et les équipes de recherche et sauvetage recherchent davantage de survivants sous les décombres d’immeubles effondrés.

Les routes locales ont été inondées, les égouts bloqués et les pylônes électriques abattus. Les militants de la sécurité routière Arrive Alive ont partagé ces photos des zones touchées plus tôt dans la journée, alors que le nombre de morts était inférieur:

Nomsa Maseko, de la BBC à Johannesburg, a déclaré que deux universités et plusieurs écoles étaient fermées après la tempête de lundi.

Un avertissement de temps violent reste en vigueur dans la plupart des régions d’Afrique du Sud. Entre temps, des inondations plus localisées sont attendues dans les zones côtières.

La semaine dernière, de fortes pluies ont été imputées à l’effondrement d’un mur d’église au KwaZulu-Natal, qui a tué au moins 13 personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *