Le porte-parole de Buhari répond à un évêque

Le porte-parole du président nigérian Muhammadu Buhari a riposté contre un évêque catholique qui l’a accusé de “s’être endormi dans ses fonctions de commandant en chef”.

Au cours d’un discours prononcé à Pâques, Stephen Mamza, évêque du diocèse de Yola, a reproché au gouvernement de M. Buhari de ne pas avoir réussi à mettre un terme à la vague de violence croissante, notamment aux enlèvements et au banditisme.

«Nous sommes vraiment dans un dilemme. Nous [Nigérians] pensons que nous n’avons pas de protection. D’après toutes les indications, rien n’est fait. Il y a eu des appels de partout dans le pays. Regardez ce qui se passe dans l’État de Zamfara; regardez périodiquement ce qui se passe à la Benue, dans l’État de Nasarawa et maintenant dans l’Adamawa “, at-il déclaré.

Le porte-parole de M. Buhari, Garba Shehu, a déclaré que l’évêque avait rompu avec la tradition consistant à rester au-dessus de la politique du parti.

«Malheureusement, l’une des réalités du Nigéria actuel est qu’il est facile de blâmer le président Buhari pour la violence qui nous entoure. Les dirigeants de la communauté ont trop peur pour blâmer les chefs de guerre et les parrains des meurtres avec lesquels nous vivons parce qu’ils craignent pour leur propre vie “, a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications