Le Ghana a lancé un service de livraison par drone pour livrer des médicaments dans des régions isolées du pays, difficiles à atteindre par la route. La Présidente Nana Akufo-Addo a qualifié cette initiative de pas décisif pour donner à chaque Ghanéen l’accès à des médicaments salvateurs.

Une société américaine, Zipline, est à l’origine du projet et devrait recevoir 12 millions de dollars (9 millions de livres sterling) pour la gestion du service pendant les quatre prochaines années.

Certains politiciens de l’opposition se sont opposés au projet, arguant que l’argent serait mieux dépensé en cliniques et ambulances. La société exploite déjà un service similaire au Rwanda.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *