CHEIKH ABDOU AHAD MBACKE : Le grand bâtisseur

Cheikh Abdoul Ahad MBacké, né en 1914 à Diourbel a été le 3e khalif de Touba d’août 1968 jusqu’à son rappel à ALLAH le 18 juin 1989. La naissance de ce premier enfant de l’après exil a suscité, selon la tradition, une vive émotion de la part du Cheikh qui lui prédit un destin hors du commun.

Le fils de Sokhna Maryama Diakhaté et frère aîné de Serigne Chouhaïbou entama ses humanités coraniques sous la conduite de son oncle et érudit Serigne Hamzatou Diakhaté. Troisième Khalif de Serigne Touba, Cheikh Abdoul Ahad a continué l’œuvre de construction et de modernisation de Touba. Il s’affirma comme un bâtisseur et son Khalifa a surtout rimé avec développement prodigieux de la cité.

Connu pour son culte de la vérité et du travail, sa rigueur et son langage tranchant, Cheikh Abdoul Ahad MBacké a mené une lutte farouche contre les manifestations profanes et tout ce qui éloigne l’homme d’ALLAH, conformémement au vœu du Cheikh Ahmadou Bamba de faire de Touba, un paradis sur terre pour le fidèle sincère. Cheikh Abdoul Ahad MBacké a aussi étendu ses actions dans l’enseignement. Ainsi, il a fait traduire et éditer les ouvrages du Cheikh Ahmadou Bamba et fait construire la bibliothèque Cheikh El-Khadim de Touba, une institution qui totalise plus de 170.000 ouvrages sur tous les domaines du savoir.

En deux décennies, il est parvenu à équiper la cité de TOUBA avec des infrastructures modernes (électrification, réseau automatique de téléphonie, 10 forages, lotissement, aérodrome, gare routière, …). La décoration et l’extension de la Mosquée de Touba (dont la capacité est passé de 4000 à 6000 places) ainsi que la construction d’une grande université à Touba sont aussi à mettre à l’actif de ce « grand bâtisseur » de l’Islam.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *