Afrique du Sud: chef de Khoisan rejette l’élection avec une inauguration symbolique

Le journaliste sud-africain Alex Mitchley a tweeté cette scène de l’extérieur des bâtiments de l’Union, dans la capitale Pretoria:

Aux bâtiments de l’Union où Chief Khoisan est en train d’être inauguré symboliquement en tant que dirigeant de la nation. Cela se produit le jour du scrutin comme un acte de défi alors que les Khoisan continuent de protester pour être reconnus comme la première nation d’Afrique du Sud.

L’inauguration symbolique est l’une des nombreuses manifestations de la communauté Khoisan qui se disent marginalisées en Afrique du Sud.

Les Khoisan sont les plus anciens habitants d’Afrique du Sud et certains affirment que les peintures rupestres qui parsèment le pays constituent les titres de propriété des Khoisan.

L’histoire leur a été difficile: ils ont été dépossédés par les colonialistes et opprimés sous la domination de la minorité blanche.

Sous l’apartheid, ils ont été classés comme “de couleur” ou métis, et leurs langues et traditions autochtones ont été perdues, car ils ont été forcés de s’assimiler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *