Le Zimbabwe a vendu 93 éléphants à la Chine

Le Zimbabwe a gagné 2,7 millions de dollars pour avoir exporté 97 éléphants en Chine et à Dubaï sur une période de six ans, a déclaré le ministre du Tourisme, Priscah Mupfumira, au journal Chronicle.

Elle a dit que les animaux exportés étaient des sous-adultes, c’est-à-dire qu’ils avaient entre deux et trois ans.

Message: L’Autorité de gestion de la faune sauvage et des parcs du Zimbabwe a exporté un total de 97 éléphants adultes en Chine et à Dubaï entre 2012 et le 1er janvier 2018. Au total, 93 éléphants ont été exportés en Chine et quatre à Dubaï. ”
L’Autorité de gestion de la faune sauvage et des parcs du Zimbabwe a exporté un total de 97 éléphants sub-adultes en Chine et à Dubaï entre 2012 et le 1er janvier 2018. Au total, 93 éléphants ont été exportés en Chine et quatre à Dubaï. ”

Les éléphants ont été vendus à des prix allant de 13 500 $ à 41 500 $ chacun, rapporte le journal.

Mme Mupfumira a déclaré que les bénéfices iraient à la conservation des éléphants.”La capacité de charge du Zimbabwe est de 55 000 éléphants mais nous en avons maintenant 85 000″, a-t-elle ajouté.

Mme Mupfumia a déclaré qu’ils ne pouvaient pas éliminer en raison des restrictions imposées par Cites, une organisation qui régit le commerce d’espèces menacées. La question a récemment été discutée au Sommet des éléphants à Kasane, au Botswana.

Parallèlement à la Namibie et à l’Afrique du Sud, le Zimbabwe plaide en faveur de la levée de la chasse à l’éléphant et soutient la demande de Cites d’autoriser la vente de stocks d’ivoire pour financer la conservation de l’éléphant.

“Nous sommes assis sur une ivoire d’une valeur de 300 millions de dollars, qui pourrait être vendue pour financer nos programmes de conservation ainsi que pour aider les communautés vivant dans des zones de faune sauvage”, a déclaré Mme Mupfumira.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *