«En tant que femme noire, les personnages noirs m’ont vraiment manqué»

La première réalisatrice noire en compétition au Festival de Cannes a déclaré avoir été inspirée par son “besoin de voir les Noirs à l’écran”.

Le franco-sénégalais Mati Diop est entré dans l’histoire ce jeudi lorsque Atlantics est devenu le premier film réalisé par une femme d’ascendance africaine à être présenté au cours de ses 72 ans d’histoire.

Diop a dit qu’elle était “émue” mais aussi “un peu triste” à la réalisation.

“C’est assez tard et c’est incroyable que cela soit toujours d’actualité”, a-t-elle déclaré.

“Mon premier sentiment en tant que première réalisatrice noire a été de ressentir un peu de tristesse que cela ne soit arrivé qu’aujourd’hui en 2019.

“Je le savais car je ne connaissais évidemment pas de femmes noires qui étaient déjà venues ici auparavant. Je le savais, mais cela me rappelle toujours qu’il reste encore beaucoup de travail à faire.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *