Des tanzaniennes “condamnées à une amende pour avoir donné naissance à la maison”

Les femmes enceintes du nord-ouest de la Tanzanie qui n’accouchent pas dans les établissements de santé sont condamnées à une amende de 9 à 22 dollars, selon le journal privé The Citizen.

Le journal affirme que les femmes sont forcées de payer l’amende lorsqu’elles se rendent dans des centres médicaux pour d’autres services, comme la vaccination de leurs enfants dans le district de Kibondo, dans la région de Kigoma en Tanzanie.

“Nos femmes doivent payer une amende allant de 20 000 shillings (9 dollars) à 50 000 shillings (22 dollars) lorsqu’elles visitent des dispensaires pour d’autres services après avoir accouché chez elles. C’est inacceptable”, aurait déclaré Nicolaus Sabuni, un résident de Kibondo.

Le citoyen a déclaré à l’Innocent Sunamie, médecin en chef par intérim du district de Kibondo, qu’il avait ordonné aux responsables d’arrêter d’imposer des amendes aux femmes ou de les traduire en justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *