Les Pharaons réussissent leur entrée face aux Warriors

Les Égyptiens sont venus à bout du Zimbabwe grâce à un but d’Hassan Trezeguet (1-0). Ils prennent la tête du groupe A.
On attendait Mohamed Salah, la star de l’Égypte, on a vu Trezeguet, l’autre ailier des Pharaons. L’attaquant de Kasimpasa, en Turquie, un temps pisté par l’OM l’an passé, a offert la première victoire de cette CAN 2019 au pays organisateur contre le Zimbabwe (1-0) sur un exploit personnel, une frappe de l’intérieur du droit à la sortie d’un dribble sur Mudimu (1-0, 41e)
Il a même failli doubler la mise sur une action identique mais Sibanda, le gardien, sortait sa frappe plus lointaine de la main (49e). L’Égypte n’a pas forcé dans un stade bouillant mais il va falloir aussi gérer les conditions atmosphériques pour aller au bout. Après une première période de bon niveau, on a vu une nette baisse de régime par la suite. Physiquement, il faudra être costaud durant ce mois qui s’avance et les Égyptiens ont semblé parfois en difficulté quand le Zimbabwe a mis de la vitesse et du rythme.

Les Pharaons ont donc débuté comme ils l’espéraient et ce n’est pas toujours évident dans ce genre de tournoi tant l’attente était immense. Salah s’est montré intéressant en première période par ses prises de risque sur son côté droit, il a aussi failli marquer en fin de match sur sa spéciale (frappe en rentrant) mais Chipezeze, le gardien remplaçant, s’est interposé d’une main ferme à terre (86e). Pas grave. Le peuple égyptien aura l’occasion de le revoir encore. Il a obtenu ce qu’il cherchait: un succès pour lancer la belle histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *