Fatou “Toufah” Jallow a déclare avoir été violée par Yahya Jammeh

Fatou “Toufah” Jallow, une ancienne reine de beauté âgée de 23 ans en Gambie, a déclaré qu’elle avait été violée en 2015 par son ancien président, Yahya Jammeh, alors qu’il était en poste.

Son témoignage fait partie d’un rapport de Human Rights Watch et Trial International qui détaille une autre allégation de viol et d’agression sexuelle de M. Jammeh. La BBC a tenté de contacter M. Jammeh, qui vit maintenant en exil en Guinée équatoriale, à propos de ces allégations. Un porte-parole de son parti APRC a nié les accusations portées contre M. Jammeh.

“En tant que parti et le peuple gambien, nous en avons assez des nombreuses allégations dénuées de fondement dénoncées à l’encontre de notre ex-président”, a déclaré Ousman Rambo Jatta dans une déclaration écrite à la BBC.

Mme Jallow a déclaré à la BBC qu’elle souhaitait rencontrer M. Jammeh, âgé de 54 ans, devant un tribunal afin qu’il puisse faire face à la justice.

“J’ai vraiment essayé de cacher l’histoire, de l’effacer et de m’assurer qu’elle ne fait pas partie de moi.”

Mme Jallow a déclaré qu’elle avait 18 ans lorsqu’elle a rencontré M. Jammeh après avoir remporté un concours de beauté en 2014 dans la capitale, Banjul. Dans les mois qui ont suivi son couronnement, elle a déclaré que l’ancienne présidente avait agi en tant que figure paternelle. Mais après avoir refusé une offre de mariage, elle a été invitée à assister à une cérémonie à la maison de l’État. Elle a ensuite été emmenée à la résidence privée du président et violée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications