Coût journalier pour réprimer une manifestation interdite : la note salée de ‘’Gorgorlu’’

D’après les informations de SourceA, à chaque fois qu’une grenade est lancée, le portefeuille de ‘’Gorgorlu’’ est délesté de 23 000 à 35 000 F Cfa. Sans compter le fait que le déplacement d’un agent sur le théâtre des opérations coûte 5.300 F Cfa, par personne et par jour, au contribuable sénégalais.

Le canard révèle qu’au moins, 2 300 000 F Cfa sont nécessaires pour ravitailler 100 agents, par jour. Il rappelle que 230 000 000 F Cfa ont été dépensés en grenades lacrymogènes, fumigènes, assourdissantes et lanceurs Cougar, pour réprimer les manifestations préélectorales de 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *