LES BEAUX HABITS ET LA BELLE PARURE D’UNE MBACKE MBACKE !

” Un jour, une des filles de Serigne Touba était venue rendre visite (ziara) à Serigne Mouhammadou Moustapha (frère) . À cette occasion, elle avait mis une superbe et éclatante parure en or.

Ainsi, Serigne Mouhammadou Moustapha lui dit : une personne que bon nombre d’autres personnes noblement habillées avec des bijoux aussi valeureux auraient l’humilité de ramper si elles l’avaient croisée au niveau d’un dépotoir rien que pour la vénérer, alors celle-là doit savoir que des bijoux de valeur et des beaux habits ne sont en rien son véritable apparat. Les parures authentiques de cette personne sont la religion (islam) et les beaux caractères.

Au retour, elle a vendu le bijou et envoyé l’argent à Serigne Mouhammadou Moustapha pour qu’il l’ajoute sur l’argent consacré aux travaux de la grande mosquée. ”

(source Cheikh Omar Bamba Diop, transcription M Moustapha Diop)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *