Contre le gouvernement, on vous tue!

La militante de l’opposition rwandaise, Diana Rwigara, a expliqué au programme Newsday de la BBC pourquoi elle avait écrit une lettre ouverte à son président au sujet du décès d’un gardien de prison.

Mme Rwigara a publié la lettre au président Paul Kagame la semaine dernière à propos du meurtre de Paul Mwiseneza.

Dans la lettre, elle a déclaré qu’il avait été tué peu de temps après lui avoir parlé de troubles dans une prison de la capitale, Kigali.

Elle a déclaré à Newsday que c’était un autre exemple du fait que le gouvernement ne tolérait pas une voix dissidente.

«Nous vivons dans un pays où oser exprimer son opinion, oser critiquer le gouvernement vous fera tuer,» a-t-elle déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *