Un évêque lance une réponse aux attaques des islamistes

Un évêque catholique mozambicain a critiqué le gouvernement pour son impossibilité de contenir une insurrection radicale islamiste, a rapporté l’agence de presse AFP.

Selon l’AFP, les critiques ont été formulées dans une lettre pastorale de l’évêque de Pemba, Dom Luiz Fernandes, qui a été lue aux fidèles au cours du week-end.

Pemba est la région riche en gaz du nord du Mozambique où les attaques des militants islamistes se sont intensifiées au cours des deux dernières années.

L’évêque a accusé les autorités et la communauté internationale de ne rien faire pour enrayer la vague d’attaques de la part de militants dont l’identité exacte reste obscure et dont le mobile est inconnu.

Les brigades de l’armée stationnées dans la province “ont rarement réussi à empêcher les attaques, car lorsqu’elles se produisent, l’armée n’est pas là et arrive souvent en retard”, a déclaré l’évêque dans la lettre.

Il aurait également critiqué le traitement réservé par le gouvernement aux journalistes qui tentent de rendre compte des attaques, plusieurs journalistes et militants des droits de l’homme ayant été arrêtés par les forces de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *