RÉPONSE AU CRI DE DÉTRESSE D’UN CŒUR CADENASSÉ
Par Aliou Bamba Mbacké

Mr cadenas,
Votre réaction à propos de l’inauguration de la grande mosquée Massalikoul Djinane, joyau architectural, symbole d’une liberté mentale reconquise et d’une dignité retrouvée, ne fait qu’étaler au grand jour votre vision très CADENASSÉE des choses.
Si votre conception du mot « occident » rime avec la dépravation des mœurs, la promotion des vices, de la turpitude et du blâmable, le monoculturalisme à œillères, l’acculturation, dans ce cas, oui, notre Massalik est un emblème contre cet « occident » !
Si votre conception du terme « occident » traduit la volonté d’imposer un monde qu’Aldous Huxley nommait de manière prémonitoire « la tyrannie providence de l’utopie » où le besoin de rendement et d’une stabilité illusoire crée un totalitarisme supranational et où la peur et le manque sont instrumentalisés pour mieux amadouer une masse inconsciente des enjeux véritables, effectivement, Massalik est un emblème contre cet occident.
Par contre, si l’on considère l’occident comme un lieu géographique dans l’immense terre d’Allah et où habitent des créatures d’Allah, sachez que le message de Cheikhoul Khadim est universel et cette mosquée ne peut être que miséricorde et point de repère dans une humanité qui a perdu le nord depuis belle lurette.
D’ailleurs, pour votre santé cardiaque, je vous recommande de miser sur l’exploration d’autres planètes habitables dans la galaxie car nos prochaines mosquées seront érigées en Occident.
Par ailleurs, si vous aviez cherché un peu plus loin que le bout de votre nez, il vous serait clair, tel le soleil au Zénith, que le système de solidarité et d’entraide mouride est l’un des plus ingénieux et des plus efficaces au monde. Il vous aurait suffi de faire un petit détour, tout près de chez vous, dans l’une des maisons dénommées « Keur Serigne Touba » pour vous en rendre compte. Ce qui vous dérange, ce n’est pas le coût de l’infrastructure, dérisoire comparé aux sommes astronomiques débloquées pour la rénovation d’un certain temple de sociétés occultes sous les apparences d’une église, mais plutôt la méthode utilisée, notamment la mobilisation de fonds propres qui passe outre votre « aide internationale » si avilissante et vos systèmes de financement standards si prompts à donner le tournis. Le système de financement mouride a toujours montré à tous les africains la véritable voie à suivre pour s’extirper du sous-développement, votre gagne pain.
Mr Cadenas, sachez que votre combat, à l’image d’une lutte contre les moulins à vents, est perdu d’avance. Si vous en doutez encore, demandez à vos aïeuls les colons dont l’unique ambition était d’éteindre la voie tracée par Cheikhoul Khadim.
Enfin, nous ne nous étonnerons pas de voir des « Bounty », spahis des temps modernes, reprendre votre flambeau en interne. Encore Perdu d’avance ! Car comme il est dit dans le coran : « Ils veulent éteindre par leurs bouches la lumière d’Allah, alors qu’Allah ne veut que parachever Sa lumière, quelque répulsion qu’en aient les mécréants ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *