SUR LA CONSTRUCTION DE L’EGLISE DE GOREE : le rôle de la souscription
(Petit rappel historique aux gens qui ont l’esprit cadenassé !)

Sous l’initiative de l’abbé André QUINTANS, curé, la pose de la première pierre, initialement prévue le 04 novembre, fête patronale du roi Charles X, eut lieu le dimanche 09 novembre 1828. Il « lance aussitôt une souscription : toutes les participations sont les bienvenues ; espèces, mais aussi matériaux et journées de travail. En juillet 1829, il a déjà 118 souscripteurs : toutes les familles de l’île, ceux que la coutume appelle les habitans, mettront leur point d’honneur à souscrire. Les fondations sortent de terre à la fin de 1828, mais les travaux sont ralentis par la décision du génie militaire de ne plus laisser exploiter les carrières de Castel, ce qui oblige à aller chercher les matériaux dans l’île de la Madeleine, et, plus tard, à Bargny. Les ouvriers ne savent pas tailler les pierres en courbe. Il faut remplacer les colonnes rondes par des pilastres carrés. On décide aussi de faire une terrasse au lieu du toit prévu primitivement. » Les travaux furent achevés en 1830. (SOURCE : Histoire de l’Église catholique au Sénégal: du milieu du XVe siècle à l’aube du troisième millénaire, Joseph-Roger de Benoist, KARTHALA Editions, 2008 – 581 pages)

Babacar Mboup

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *