ME CHEIKH AHMADOU NDIAYE, AVOCAT ADAMA GAYE : «Mon client est soumis à un régime carcéral particulier»

Emedia.sn – Avocat du journaliste Adama Gaye (inculpé et placé sous mandat de dépôt pour offense au chef de l’Etat et atteinte à la sureté intérieure), Me Cheikh Ahmadou Ndiaye dénonce le traitement réservé à son client en prison. Il regrette également le report de l’audition de son client, qui, au passage, précise-t-il, se porte bien. Extraits de l’entretien.

Comment votre client vit son incarcération ?
Adama se porte très bien jusque-là. C’est un homme digne dans l’épreuve. Un homme courageux, qui assume ses idées. C’est un homme qui a été accusé et incarcéré injustement. En dépit de tout cela, il reste un homme combatif, courageux et digne.

Est-ce qu’il bénéficie de privilèges en prison comme certains détenus politiques ?

Il n’a aucun privilège. Au contraire, on l’a soumis à un régime carcéral assez particulier. Un régime carcéral assez dur compte tenu de son âge. Je ne veux pas en dire plus mais sachez qu’aucun cadeau ne lui est fait.

Pourquoi vous dites qu’il a été accusé injustement si l’on sait qu’il a tenu des propos indécents à l’encontre du président de la République ?

Il n’est pas l’auteur des propos qu’on lui a imputés. On lui prête ces propos. Entre prêter ces propos et dire les propos, il y a une grande nuance. Adama écrit depuis des années sur des questions d’intérêt national et international. Eu égard à son parcours et à son cursus, il parle des choses qu’il maitrise. Maintenant, il peut le dire dans un ton qui peut être virulent, qui peut être contrariant mais jamais insultant. Vous pouvez contrariez quelqu’un sans l’insulter. On peut être virulent sans insulter. Il y a une confusion qui a été faite entre ce qu’il dit, le ton qu’on lui connait et les propos insultants qu’on lui prête. C’est quelque chose de radicalement différent. Adama n’est pas un insulteur. Il n’a jamais insulté personne. On n’est pas arrivé à démontrer qu’il a insulté quelqu’un.

On a constaté qu’il a été très virulent à l’encontre du président Macky Sall. Est-ce qu’il a des antécédents avec ce dernier ?
Ce n’est pas une affaire personnelle entre Adama Gaye et Macky Sall. Ce sont des questions d’intérêt national. Tout Sénégalais, de quelque bord que ce soit, quel que soit son horizon, a le droit de se prononcer sur des questions citoyennes, des questions qui interpellent tous les citoyens du Sénégal. Et ce, en vertu d’un principe bien connu qu’on appelle la liberté d’opinion. Donc, il ne faut pas ramener les choses à une dimension interpersonnelle. Je pense qu’un conflit interpersonnel n’a pas le mérite de capter l’opinion nationale et internationale. Si c’était des insultes seulement, je crois que les sénégalais ne s’y attarderaient pas. Mais, il n’y a jamais eu d’insulte. Maintenant, chacun est libre d’être virulent ou de ne pas être virulent, selon son style, sa personnalité et ses motivations. Il n’y a pas eu d’antécédents entre Macky Sall et Adama Gaye. Et jusqu’à présent, personne n’est arrivé à prouver qu’il y a eu des antécédents entre les deux hommes. Adama Gaye, depuis des années, écrit sur des questions de gouvernance. Et, il a toujours eu la même ligne éditoriale. Donc, aujourd’hui, que les gens se rassurent, il ne s’agit pas d’un conflit interpersonnel. Il ne faut pas banaliser Adama Gaye, c’est un intellectuel accompli, un grand journaliste.

Dernières publications