La leçon fera du bien aux reds – Mark Lawrenson

La défaite tardive de Liverpool face à Napoli a été une véritable gifle, mais ce n’est parfois pas la pire chose qui puisse arriver à une équipe.

Les joueurs de Jurgen Klopp ont disputé leurs cinq matches de Premier League cette saison et avaient probablement oublié ce que cela leur faisait de perdre.
C’était donc un rappel de ce qui se passe dans le football de haut niveau si vous ne prenez pas votre chance et perdez également votre concentration en défense, que vous soyez champions d’Europe ou non.

Au cours des saisons où j’ai joué à Liverpool lorsque nous avons commencé notre défense de la Coupe d’Europe – 1981-1982 et 1984-1985 – je pensais ‘crikey, nous sommes ici pour nous faire tirer dessus’ non ‘ah, nous sommes la meilleure équipe d’Europe ‘.

Oui, nous avons peut-être été les meilleurs du mois de mai précédent, mais cela ne veut rien dire en septembre. C’est une chose à laquelle l’équipe de Klopp doit faire face et qui doit continuer à produire les résultats. La route est longue pour revenir à la finale de cette saison à Istanbul.

La défaite de mardi était le genre de leçon que chaque équipe a parfois besoin de savoir sur le niveau auquel il faut rester pour continuer de gagner, et ce n’est pas un désastre que ce soit arrivé lors du premier match de Liverpool de cette campagne de la Ligue des champions, contre la meilleure équipe sera confronté dans le groupe E.

Les Reds n’ont pas joué à leur niveau habituel en attaque ou en défense au stade San Paolo, mais je ne pense pas que ce résultat va affecter leur progression vers les huitièmes de finale.
L’année dernière, ils n’ont réussi à se faufiler qu’aux 16 dernières places après avoir perdu leurs trois matchs en groupe à l’extérieur.

Mais c’est alors qu’ils ont Paris-St Germain dans leur groupe ainsi que Napoli. Cette fois-ci, l’autre adversaire n’est tout simplement pas du même calibre et je ne vois tout simplement pas Liverpool terminer sous Genk ou Salzbourg.
C’est la principale raison pour laquelle je considère que la défaite de mardi n’est qu’un revers mineur, car je suis tout à fait confiant.