Des Sud-Africains sans-abri traduisent en justice les autorités

Sept sans-abri dans la ville sud-africaine du Cap intentent un procès aux autorités locales pour contester les amendes et la confiscation de leurs biens.

L’affaire sera entendue jeudi devant la Haute Cour du Cap occidental.

L’une des sept, Carin Gelderbloem, a déclaré à un site d’information sud-africain IOL qu’elle avait été condamnée à plusieurs reprises à une amende pour avoir dormi dans la rue.

Elle a déclaré que sa carte d’identité et ses vêtements avaient été pris en juin lorsqu’elle avait été condamnée à une amende de 500 rands (34 $: 25 £) pour détritus.

Elle a allégué qu’elle avait été accusée d’avoir jonché les rues du carton qu’elle utilise comme matelas.

Le directeur exécutif de la sûreté et de la sécurité de la ville, Richard Bosman, a déclaré au site Internet d’information qu’il ferait des commentaires une fois l’affaire close.