La marine mozambicaine intercepte «1,5 tonne d’héroïne»

Les autorités mozambicaines détiennent 12 Iraniens capturés qui auraient expédié de la drogue au large des côtes de la province septentrionale de Cabo Delgado.
Le bateau a été intercepté samedi lors d’une opération conjointe menée par la marine mozambicaine et le Service national d’enquête criminelle (Sernic).
L’interception s’est produite à environ 50 km (31 miles) de la côte mozambicaine.
Les occupants du navire l’auraient incendié quelques instants avant leur arrestation.
La police a déclaré que l’incendie avait détruit environ 1,5 tonne d’héroïne soupçonnée d’être à bord.
Ils ont ensuite sauté du navire dans le canal du Mozambique. Trois d’entre eux sont morts, tandis que 12 autres ont été secourus par la marine.
Les suspects, tous de nationalité iranienne, sont détenus dans la capitale provinciale, Pemba.
Les médias locaux indiquent que l’opération résulte de renseignements recueillis auprès des différentes agences impliquées dans la lutte contre le trafic de drogue.