Les Kenyans LGBT adoptent «Queermas» pour lutter contre la solitude à Noël

Les membres de la communauté LGBT du Kenya ont embrassé leur propre Noël, appelé Queermas, dans le but de lutter contre la solitude pendant la saison des fêtes.
Queermas est un moment où les membres de la communauté LGBT se réunissent pour célébrer la saison entre eux.
Le terme existe depuis un certain temps à travers le monde mais gagne en popularité au Kenya où le sexe gay est toujours un acte criminel.
Pour certains membres de la communauté LGBT au Kenya, la saison de Noël peut être isolante car ils ont été rejetés par leurs familles, alors passez Noël seul.

Une jeune femme, Kioko, qui a assisté à Queermas l’année dernière, dit que cela peut rassembler les gens. “Il y a un sens de la communauté et c’est un espace libre où vous pouvez apprécier des choses que vous avez faites et auxquelles vous avez l’habitude.”
Elle dit que cela est particulièrement important pour les personnes dont les familles les ont évincés.
“C’est un espace sûr pour nous et c’est agréable de savoir que vous n’êtes pas seul”.
Ce sentiment d’isolement a été particulièrement fort pour certains cette année car, en mai, la Haute Cour du Kenya a statué contre les militants qui cherchaient à renverser la loi interdisant le sexe gay.

Les relations homosexuelles sont toujours passibles d’une peine pouvant aller jusqu’à 14 ans de prison, bien qu’il ne soit pas certain qu’il y ait déjà eu des condamnations.