Contrat d’affermage : Momar Ndao plaide en faveur des travailleurs de la Sde

L’Etat du Sénégal et Suez vont procéder, cet après-midi, à la signature du contrat d’affermage pour la gestion et l’exploitation de l’eau au Sénégal. La société française va ainsi succéder à la Sde.Une nouvelle exigence, pour les associations de consommateurs qui veulent une meilleure qualité de service et une baisse du prix de l’eau. Le président de l’Ascosen a également plaidé en faveur des travailleurs de la Sde.

“Nos premières exigences, c’est que, d’abord, qu’on n’ait pas un niveau de qualité inférieure à ce que nous avions. La deuxième chose, c’est qu’il y ait une baisse du coût de l’eau. Nous pensons que dans ces conditions, on doit avoir une répercussion du prix sur le consommateur. L’autre élément important, c’est que l’on préserve tous les avantages qu’il y avait pour le personnel et pour la partie sénégalaise», a soutenu Momar Ndao sur iRadio.

Avant de poursuivre : «Nous attendons de voir ce qui va se passer et on espère qu’on aura un niveau de qualité de service équivalent, puisque c’est le même personnel. Maintenant, tout ce qui est lié au management, nous donnons notre langue au chat.»