Covid-19 : la phase 3 du vaccin américain suspendue

De nombreux scientifiques travaillent à l’élaboration d’un vaccin contre la Covid-19. Aux Etats-Unis, le groupe pharmaceutique Johnson & Johnson a dû interrompre sa phase 3, car une des personnes qui s’est portée volontaire pour tester le vaccin est tombée malade.

Les informations connues

Le vaccin Johnson & Johnson est l’un des plus avancés. Il est entré en phase 3 de l’essai clinique. Cette dernière vise à injecter le produit chez quelques milliers de personnes volontaires. Ensuite, les scientifiques prennent un temps pour observer la protection du vaccin sur la durée (quelques semaines, quelques mois, etc.). Ils cherchent aussi d’éventuels effets secondaires et évaluent l’efficacité du vaccin en fonction du profil de la personne (âge, sexe, etc.). Ils veulent également connaître le bénéfice-risque du vaccin. Le laboratoire avait commencé à recruter des volontaires à la fin du mois de septembre, espérant engager 60 000 participants. Au total, 200 sites sont disponibles aux Etats-Unis et ailleurs. Il s’avère que l’un des participants est tombé malade, dans des circonstances encore méconnues. C’est ce qu’explique le groupe, dans un communiqué : « Nous avons interrompu temporairement le dosage supplémentaire dans tous nos essais cliniques d’un vaccin expérimental contre le Covid-19, y compris l’ensemble de l’essai de phase 3, en raison d’une maladie inexpliquée chez un participant ».