Covid-19: 25 voyageurs avec de faux résultats arrêtés en Ouganda

25 personnes ayant présenté de faux certificats de résultats de tests covid19 ont été arrêtées par la police Ougandaise.

Le porte-parole de l’autorité de l’aviation civile ougandaise, Vianney Luggya, a déclaré que les vingt-cinq suspects, arrêtés à l’aéroport international d’Entebbe, sont en détention et seront accusés de falsification et de délivrance de faux documents.

L’Ouganda a rouvert ses frontières internationales le premier octobre – six mois après qu’elles aient été fermées pour ralentir la propagation du coronavirus Les personnes qui quittent le pays doivent prouver qu’elles ont subi un test négatif dans les cinq jours avant leur départ.

Les personnes qui entrent en Ouganda doivent présenter les résultats des tests effectués dans les 72 heures suivant leur vol. Huit hôpitaux et laboratoires du pays sont accrédités pour effectuer des tests de dépistage des coronavirus, mais ces tests sont coûteux – certains établissements facturant jusqu’à 126 dollars pour chaque test.

Les autorités aéroportuaires déclarent avoir refusé des passagers qui se présentaient à l’aéroport sans résultats de tests ou dont les certificats étaient déjà invalides.

Ces arrestations surviennent alors que le nombre de cas confirmés de covid-19 en Ouganda continue d’augmenter régulièrement, dépassant les 10 000 avec 97 décès.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *