Kara tel que vécu: ” Son action dans le pays et la jeunesse n’est plus à démontrer ” (Pr M. Niang)

Aujourd’hui il est de mon devoir de prendre ma plume, non pas pour répondre à des détracteurs qui méconnaissent royalement le Général de Bamba mais pour mettre en exergue ce que cache cet Ahmadou des temps moderne. Comme la presque totalité des Sénégalais, je ne le connaissais qu’à travers les médias et de ce que racontait la vindicte populaire.

C’est ce qui constitue de mon point de vu une erreur grossière que j’ai pu corriger à l’issue de l’expérience directe que j’ai eue avec lui-même mais également avec l’essentiel de ses grands talibés. Sous ce rapport, je peux affirmer sans ambages que le Général Kara est l’homme le plus méconnue du Sénégal.

Si la dimension de l’homme se mesure par son caractère et ses vertus, vous saurez aisément que Cheikh Ahmadou Kara Mbacké fait parti des rares personnes qui sont investies d’une mission d’éveil des consciences de pacification des âmes. Ses préoccupations quotidiennes intègrent toujours la prise en charge exemplaire des besoins des populations qui le sollicitent ou qui sont dans le besoin sans pouvoir le dire. Il affiche toujours à travers sa pensée et son action une forte assurance et une foi inébranlable en Dieu le Créateur de l’univers. Cette assurance et cette foi rassurent visiblement les hommes qui le fréquentent.
Par-dessus tout, Serigne Modou Kara MBACKE est un grand éducateur. Son action dans le pays et la jeunesse n’est plus à démontrer, en atteste ses résultats sur ces centaines de milliers de jeunes rejetés par la société du fait de délits commis ou de la perte de tout espoir de la part de leurs parents. Kara œuvre inlassablement à la rééducation et à l’insertion de ces laissés pour compte sans se soucier d’un quelconque soutien de l’état ou de partenaires. Ceci, il l’a appris de son ancêtre Cheikh Ahmadou Bamba qui lui a investi de cette mission d’éducateur moral et spirituel. Ces jeunes ont appris le coran chez lui, d’autres des métiers pendant que d’autres sont partis à l’étranger pour étudier ou travailler comme expatriés. Quelle nation n’aurait pas besoin de quelqu’un comme lui ?
Le Général Kara est un fédérateur car Il est clair dans ses propos, transparent dans ses intentions. Intelligent et clairvoyant, il jouit en plus d’une double culture (le spirituel et le temporel). Kara est un guide très cultivé et conscient des problèmes du monde dans sa globalité. C’est également un généreux donateur, un philanthrope qui ne lésine pas sur les moyens quand il s’agit d’investir dans la voie d’Allah le Très Haut. En atteste son caractère généreux, très courtois et très attentif aux préoccupations des talibés et de tous les musulmans d’une manière générale. J’ai beaucoup loué sa sagesse, sa capacité d’écoute, son ouverture d’esprit et son sens d’innovation. Cheikh Modou Kara a une personnalité imperturbable, les épreuves les plus compliquées le rendent plus serein et plus attachés à Ahmadou le Grand qui a subit des accusations et des poursuites les plus saugrenues de l’histoire de l’humanité.

Mamadou NIANG
Professeur à l’université de Thiès
Consultant International

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *